Why Alternative Cancer Treatment

Après un diagnostic de cancer

...et avant de choisir un traitement (chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie), deux questions fondamentales à poser à vos cancérologues

Copyright © 2015 Healing Cancer Naturally

Note: La toute première chose est de vous assurer que vous êtes vraiment atteint d'un cancer, voir (en anglais) Cancer over-diagnosis and over-treatment: misdiagnoses abound.

Dr. Michael D Farley ND[1] donne cet excellent conseil[2] aux "patients" venant de recevoir un diagnostic de cancer et qui hésitent entre les options - en particulier si on les incite à se précipiter dans la voie conventionelle de la chimiothérapie, radiothérapie et/ou chirurgie. Dr. Farley conseille à ces patients de poser à leurs cancérologue(s) les deux questions de fond suivantes:

  • Pouvez-vous me montrer des études démontrant que le traitement que vous recommendez (que ce soit une chimiothérapie, une radiothérapie, et/ou une intervention chirurgicale) va améliorer la qualité de ma vie?
  • Pouvez-vous me montrer une ou plusieurs études quelconque(s) démontrant qu'en me soumettant au traitement que vous recommendez, je vivrai plus longtemps que si je ne faisais rien?

Ce type d'études - ni l'un ni l'autre - n'existe pas.

Les oncologues conventionnels généralement se vantent du "fait" qu'ils pratiquent la médicine factuelle et scientifique. Le fait qu'il n'existe pas d'études scientifiques prouvant l'avantage et la superiorité du traitement conventionnel du cancer vis-à-vis l'absence de traitement en les deux domaines du plus haut intérêt pour toute personne ayant eu un diagnostic d'une maladie considérée essentiellement fatale (c'est-à-dire la qualité et la durée de vie), montre, une fois de plus, que "l'empereur" (le traitement anticancéreux orthodoxe) n'a que peu ou effectivement pas de vêtements.

Dr. Farley termina ses propos par ce conseil: "Si vos oncologues ne peuvent pas fournir des données à l'appui de leurs recommendations - pourquoi rester avec eux?"

Par ailleurs, bon nombre des patients atteints d'un cancer venant consulter le Dr. Farley étaient ruinés - leur premier traitement chimiothérapeutique leur avait coûté 30.000 USD. Bénéficiant d'une couverture d'assurance, ils s'éstimaient à l'abri - jusqu'à ce qu'ils se rendent compte que l'assurance ne couvre que 80 pourcent et les 20 pourcent restant augmentaient rapidement au fur et à mesure des dix chimiothérapies additionnelles qui leur furent prescrites.

Autrement dit, ces patients atteints d'un cancer non seulement dépensaient la totalité de leurs économies et parfois plus, mais également n'en tiraient aucun bénéfice en termes de qualité et durée de leur vie. En fait, comme signalé par un certain nombre d'observateurs y inclus des médecins, c'est souvent APRÈS l'administration des traitements toxiques et aggressifs que les vraies souffrances commencent - voir Les graves effets secondaires potentiels du traitement conventionnel du cancer.

Notes

1 un médecin naturopathe et l'auteur de livres tel que "A Guide to Understanding Herbal Medicines and Surviving the Coming Pharmaceutical Monopoly"

2 www.youtube.com/watch?v=noCj2UxBNR4&list=PLmwyXe7X5PcT74ASZNKdyQisXSlpqn-6s&index=2 (en anglais)

Sponsored Links

Sections connexes

 

Copyright © 2004-2017 healingcancernaturally.com and respective authors.
Unauthorized republishing of content is strictly forbidden. Each and every breach of copyright will be pursued to the fullest extent of the law.
Use of this site signifies your agreement to the disclaimer.